webleads-tracker

 

Qui suis-je ?

Je ne suis pas psychologue, ni thérapeute, ni infirmière, encore moins wonder woman, (bien que j'ai toujours rêvé de le devenir) j'ai mis du temps avant de comprendre que mon envie de sauver le monde était liée à mon besoin de me sauver moi-même de la vie. 

En pleine réflexion, me tenant le menton, ben oui quand je réfléchis, je me tiens le menton, c'est à çà que l'on reconnaît les grands penseurs (sic). J'ai senti l'importance de transmettre certaines de mes habiletés en matière de ce qu'on appelle «les choses de la vie».

Je ne suis pas bardée de diplômes, juste un diplôme de Sophrologue en poche (cela au cas où vous en doutiez) et des spécialisations que vous trouverez en page d'accueil. Mais surtout, une certaine expérience de la vie, une approche chaleureuse et humaine, enfin pour ceux qui me côtoie.

Je ne suis pas une fée ou sauf pour ma fille, pas de baguette magique, pas de poudre de perlimpinpin dans mes poches, bref, pas de miracles.

Juste un certain goût pour les relations humaines et surtout dans un domaine lié au savoir être, proche il va sans dire, et je ne saurais le répéter maintes fois, de l'éducation de notre « sens critique » ou communément appelé « discernement ». J'aime les échanges, même quand ils sont contre productifs, car ceux-ci ont la capacité de porter un nouveau regard sur moi-même et me permettent, malgré moi, d'améliorer ma vision du monde.

Je n'ai pas la prétention d'aimer tout le monde, mais j'y travaille, c'est dur et aussi fort passionnant.

Bien que j'utilise des « exercices et des méthodes de développement personnel » c'est avant tout, à travers le sentiment d'être en lien avec l'autre, qu'il m'arrive d'être à l'écoute et de me sentir concernée par cette force qui nous lie tous qui s'appelario Quézac, enfin l'empathie, pour ceux qui arrivent à me suivre...

Je suis un compagnon de route qui partage pendant un certain temps un peu de votre histoire, un bout de votre vie avec tous les bagages qu'on peut trainer.

En quête de vérité et de re-connaissance et après plusieurs échecs, d'étapes certainement nécessaires à mon évolution, je me suis aperçue que moi seule ( avec mes petits bras) j'avais la possibilité de me changer. J'ai perdu beaucoup de temps en m'éparpillant dans tous les sens, croyant à tort ou à raison, que c'était les autres (la vie, la société, mes parents, tout ça, tout ça...) qui m'empêchaient d'avancer..

Découverte décisive dans la compréhension de mon être, puisqu'à partir de là, j'ai décidé de prendre en main mon destin.

Vaste chantier, car celui-ci était bien encombré. Mes doutes, mes peurs, mes freins, mon manque de confiance et surtout, l'estime de moi au plus bas, j'avais une vision très restreinte et négative des dégâts causés par les années d'errance de ma conscience.

A force d'écoute et le simple fait également de porter sur moi un regard bienveillant, j'ai découvert une certaine force et courage qui m'ont aidé à me libérer de souffrances et d'années d'auto-maltraitance.

Ce que j'apprends de moi, de vous, me permet chaque jour de continuer sur ce chemin que j'ai décidé d'emprunter. Je reste consciente, bien qu'il m'arrive de m'égarer, de marcher accompagnée. L'être humain ne peut se construire seul, il a des besoins et par dessus tout une envie de partager et de se lier.

La vie est ce qu'elle est. Ce n'est pas elle qui décide de nos douleurs, mais nous qui devons nous libérer de nos croyances limitées.

Comme cité précédemment, j'accompagne et propose des outils, afin que chacun trouve les bonnes clefs, je ne décide pas, je propose, ainsi chaque personne avec son histoire, peut avancer à son rythme et trouver sa solution.

Sensible aux contacts humains et à leur richesse, je laisse à chacun l'espace suffisant afin d'expérimenter lui-même ses potentiels cachés, inavoués et latents, et ceci en toute liberté.

Peut-être, aurons-nous la chance de nous rencontrer et de partager ensemble cette richesse qu'est l'humanité. 

En ce qui me concerne, merci pour votre passage sur cette page et de m'avoir lue jusqu'au bout.


 

Les commentaires sont clôturés